Les missions

Les missions de BRetagne Plants

INSPECTION ET CONTROLE

 

La production de plants certifiés est un processus qui peut durer de 8 à 10 ans.

Elle démarre par une phase de multiplication in-vitro, suivie d’une génération de multiplications en serre, à l’abri des contaminations extérieures sous tunnel insect-proof.

La certification des plants de pommes de terre porte sur deux critères importants :

L’identité variétale

En France, ne peuvent être produits et certifiés que les variétés inscrites au catalogue national ou au catalogue européen. Le contrôle de l’identité variétale est donc obligatoire, de même que le respect d’une norme de pureté.

 L’état sanitaire

La Bretagne a une situation pédoclimatique privilégiée pour produire des plants de qualité : climat frais et humide, sols et environnement sains. Les rotations culturales et l’espace permettent de préserver cet avantage sanitaire. Les cultures de plants répondent à des règles très strictes de production.

Les cultures de plants font l’objet de contrôles et d’inspections à tous les stades : analyses de sol avant plantation, inspections en culture, analyses d’échantillons à la récolte. Cela donne lieu à des fiches de notation qui sont reprises ensuite dans une base de données informatique. Enfin, au terme de ce long processus, la procédure de contrôle s’achève par la fermeture inviolable de l’emballage des plants et par l’apposition de l’étiquette officielle SOC ou passeport phytosanitaire européen. Elle constitue un instrument d’identification facile du lot de plant et un instrument de traçabilité qui permettra de retrouver l’historique du produit en cas de problème.

Mission- Controle- Visu serre-
Mission- Certif- Elis

PROMOTION

 

10a- Mission- Promotion-Visite dele etrangere Kl
10b- Mission- Promotion- Signat partenariat turquie

Bretagne-Plants assure la promotion du plant breton auprès des acheteurs potentiels par diverses actions :

  • Accueil de délégations étrangères
  • Expérimentations à l’étranger (France Obtention)
  • Signature de conventions de partenariat avec l’étranger
  • Participation à des salons, expositions, foires agricoles …
  • Diffusion d’un bulletin d’information semestriel à l’ensemble de la filière plant
  • Site internet.

Quand des marchés s’ouvrent, Bretagne Plants organise également des campagnes de recrutement de nouveaux producteurs, via des annonces de presse dans les journaux agricoles régionaux, l’envoi d’une plaquette de promotion, reprenant notamment les témoignages de producteurs et collecteurs de plants, à plus de 100 intervenants de la filière agricole bretonne, et l’organisation de portes ouvertes chez des producteurs déjà installés.

Les missions de Bretagne Plants innovation

bretagne Plants innovation

CREATION VARIETALE

 

La Station de Kerloï, à Ploudaniel a pour objectif de créer de nouvelles variétés de pomme de terre et de sélectionner les variétés adaptées aux nouveaux besoins du marché, permettant ainsi à la filière bretonne de rester compétitive.

La Station de Kerloï est l’obtenteur d’une quarantaine de variétés, dont : Alaska, Celtiane, El Beïda, Elodie, Galante, Gourmandine, Naïma, Synergy, Universa …

 

Un travail de longue durée

Afin d’obtenir des variétés adaptées aux différents créneaux de production nous effectuons chaque année des croisements générant 65000 semis.

Ces croisements se font entre variétés ou hybrides à caractères complémentaires. Outre des caractères de présentation, de rendement, d’adaptation et de qualité culinaire, les nouvelles variétés doivent, dans la mesure du possible, posséder des gènes de résistance ou de moindre sensibilité à divers parasites (Mildiou, nématode, gales, virus…).

La résistance au mildiou

Le mildiou est la principale maladie de la pomme de terre. Par son caractère épidémique, il peut détruire en quelques jours une parcelle. Si la lutte chimique a fait des progrès depuis quelques années, elle n’est pas sans inconvénients et reste soumise aux aléas climatiques. La voie de la lutte génétique présente, elle, beaucoup d’avantages.

 

Les moyens et le réseau

Pour cela, la station dispose des équipements suivants :

  • 400 m2 de serres géniteurs,
  • 800 m2 de serres de multiplication pour les repiquages,
  • 1 magasin de stockage (conditionnement – frigorifique),
  • 1 laboratoire de tests (culinaire – transformation),
  • 20 ha de S.A.U., complétés par des échanges de terre avec les éleveurs voisins.

Par ailleurs, les hybrides sont testés sur 14 sites expérimentaux en France et à l’étranger.

La station bénéficie du concours des laboratoires de Hanvec pour les tests de résistance aux maladies et la sélection assistée par marqueurs.

 

Recherche & Développement :

Bretagne Plants Innovation mène une coopération très étroite avec les chercheurs et les scientifiques, notamment en participant aux programmes d’Inov3PT et de l’UMT Innoplant : création de nouveaux outils de détection et moyens de lutte contre les maladies et parasites de la pomme de terre, utilisation des marqueurs moléculaires dans la sélection variétale…

La Bretagne un terroir

PRODUCTION de SOUCHES

 

12a- Prod souche- chambre de culture
production de souches 1
Prod souches-Sacs terreau
Production de souches 2
Schema culture IV

Créé par les professionnels bretons, le laboratoire in vitro de Bretagne Plants Innovation a été le premier à utiliser à grande échelle la micro propagation In Vitro, ainsi que la régénération de plants pour l’éradication des viroses, principalement pour les vieilles variétés. Depuis lors, son objectif a été d’optimiser cet outil, afin de proposer un produit de qualité suivant un schéma rigoureux.

Le laboratoire de Hanvec utilise depuis 1978 la culture in vitro pour multiplier rapidement du matériel sain pour les producteurs et entreprises de la filière. Il a été pionnier dans la production de pomme de terre in vitro, en relation avec l’INRA et l’Université d’Orsay, et continue d’allier production de masse et innovation technologique.

Un nouveau laboratoire a été construit en 2011 sur un site séparé des laboratoires de détection.

 

La collection in vitro

Environ 250 variétés ou hybrides sont maintenus à l’état sain en chambre de culture, ce matériel sert de départ pour les multiplications. Les tubercules de départ servant à la mise en tube d’une variété proviennent soit de la collection nationale (maintenue par la F.N.3P.T. sur le site de Hanvec), soit des stations de création variétale. Après avoir été indexés et testés, les tubercules indemnes de maladies peuvent servir de matériel de départ.

La production de souches proprement dit

Les avantages de la technique de production des tubercules G0 par la micro propagation IN VITRO sont de diminuer le nombre des années de production par rapport à la sélection généalogique, de développer rapidement une variété et de produire du matériel de haute qualité sanitaire.

 

Une 1ère phase de multiplication se fait in vitro, à partir de la collection. Plusieurs multiplications sont effectuées puis les boutures sont enracinées in vitro avant l’acclimatation en tunnel. Pendant la plantation une protection sanitaire et un arrosage raisonné par goutteurs sont assurés. Un contrôle rigoureux est réalisé par un technicien spécialisé tout au long de la végétation. Après la récolte, des tests sont réalisés afin de s’assurer de l’état sanitaire des tubercules produits. La tolérance vis à vis des différents parasites est nulle. C’est un investissement à long terme, déterminant pour la qualité de la production ultérieure.

EXPERIMENTATION et Développement technique

 

L’activité d’expérimentation a débuté dans les années 80 et s’est développée à partir de 1994 avec le détachement d’un technicien aux activités d’expérimentation, puis en 2001 avec la création d’un poste de responsable du développement technique et des essais « terrain ».

En matière de production de plants biologiques, Bretagne Plants Innovation a établi un partenariat avec Aval Douar Beo (l’association des producteurs de pommes de terre biologiques de Bretagne) dès sa création en 2001.

 

Son rôle

La station d’expérimentation de Bretagne Plants Innovation a pour missions de :

  • Conforter la compétitivité de la filière « Plants de Bretagne » dans une perspective de développement durable
  • Contribuer à l’amélioration des techniques de production et de conservation des plants de pomme de terre,
  • Contribuer à l’amélioration de la qualité sanitaire des plants et des exploitations
  • Assurer les contrôles techniques.

La commission expérimentation

Celle-ci regroupe des représentants des producteurs et collecteurs, des chercheurs de l‘INRAE et de la F.N.3P.T./Inov3PT, du personnel de Bretagne Plants, et un représentant de la filière Bio. Son but est de repérer les points techniques et économiques à améliorer. Elle propose des pistes, étudiées par les techniciens et responsables de services de Bretagne Plants Innovation pour établir un programme d’essais annuel.

Acteurs et moyens

L’équipe est composée de 6 personnes, en station et sur le terrain, en charge de l’expérimentation en France.

En outre, les équipements des laboratoires de détection peuvent être mobilisés pour différentes analyses.

Une accréditation B.P.E. « Bonnes Pratiques de l’Expérimentation » délivré par le Ministère de l’Agriculture obtenu en 1997 fait l’objet de renouvellements réguliers.

 

Conseil aux producteurs

Bretagne Plants Innovation assure un appui technique aux producteurs bretons à toutes les étapes de la production : conseil à l’installation, visites, démonstrations et contrôles sur site, tests de détection en laboratoire accrédités COFRAC (norme ISO 17025), informations et alertes sanitaires, mise à disposition de fiches et articles techniques.

Bretagne Plants Innovation participe aussi à des missions d’assistance technique à l’étranger (Proche et Moyen Orient, Pays de l’Est, Afrique du Nord…). Elle accueille et forme visiteurs et stagiaires étrangers.

Mission- Expe
Missions- Conseil-
ArabicEnglishFrenchRussian