Plants de Bretagne
Le choix d'un plant de qualité

Roudouhir
29460 HANVEC
FRANCE

Tél. 33(0)2 98 21 97 00
Fax. 33(0)2 98 21 97 08
E-mail
Javascript DHTML Drop Down Menu Powered by dhtml-menu-builder.com
       

Javascript DHTML Drop Down Menu Powered by dhtml-menu-builder.com


 



 

 


 




 

BRETAGNE-PLANTS : Les missions

Les missions de Bretagne Plants sont d'assurer l'organisation technique et économique de la production et de promouvoir le plant de pomme de terre de Bretagne. Elle n'en assure pas la commercialisation, qui est réalisée par les collecteurs-expéditeurs.

ContrÔle & certification pour :

  • Garantir la qualité des plants pour les agriculteurs,
  • Favoriser la diffusion du progrès génétique.

La production de plants certifiés est un processus qui peut durer de 8 à 10 ans.

Elle démarre par une phase de multiplication in-vitro, suivie d'une génération de multiplications en serre, à l'abri des contaminations extérieures sous tunnel insect-proof.

Ces deux premières étapes sont suivies de 6 à 9 générations de multiplication au champ, dans des conditions sanitaires favorables et chez des producteurs spécialisés. Tout au long de ce processus, les règles définies dans le règlement technique du contrôle et de la certification, pris par arrêté du Ministère de l'Agriculture, doivent être satisfaites.

Ce règlement prend notamment en compte les Directives européennes de commercialisation et phytosanitaires.

La certification des plants de pommes de terre porte sur deux critères importants :

L'identité variétale

En France, ne peuvent être produits et certifiés que les variétés inscrites au catalogue national ou au catalogue européen. Le contrôle de l'identité variétale est donc obligatoire, de même que le respect d'une norme de pureté.  

Les contrôles se font dès le départ, avant la multiplication in-vitro, puis au cours des générations de multiplications successives. En outre, les producteurs doivent respecter des règles strictes d'isolement et d'identification des lots. 

L'état sanitaire

L'état sanitaire est l'autre composante principale de la certification des plants de pomme de terre. La Bretagne a une situation pédo-climatique privilégiée pour produire des plants de qualité : climat frais et humide, sols et environnement sains. Les rotations culturales et l’espace permettent de préserver cet avantage sanitaire.

Les cultures de plants répondent à des règles très strictes de production.

Elles doivent, d'une part, satisfaire au schéma généalogique de production qui prévoit, notamment, l'utilisation de matériel de départ issu de culture in-vitro et un nombre limité de générations au champ. Et d'autre part faire l'objet, à toutes les étapes du schéma de multiplication, de contrôles vis-à-vis des organismes nuisibles de la pomme de terre. Ces organismes nuisibles sont classés en deux catégories :

  • Organismes pour lesquels une tolérance est admise : parasites de qualité 
  • Organismes pour lesquels aucune tolérance n'est admise : parasites de quarantaine.

Les cultures de plants font l'objet de contrôles à tous les stades : analyses de sol avant plantation, contrôles en préculture, contrôles en culture, analyses d'échantillons à la récolte. 

Toutes ces opérations de contrôle donnent lieu à des fiches de notation qui sont reprises ensuite dans une base de données informatique. Enfin, au terme de ce long processus, la procédure de certification s'achève par la fermeture inviolable de l'emballage des plants et par l'apposition de l'étiquette officielle ou "certificat SOC". Elle constitue un instrument d'identification facile du lot de plant qui va lui permettre de circuler librement à l'intérieur de l'Union Européenne et dans les pays tiers après délivrance du certificat phytosanitaire. Elle est aussi un instrument de traçabilité qui permettra de retrouver l'historique du produit en cas de problème. 

Javascript DHTML Drop Down Menu Powered by dhtml-menu-builder.com
Plan du site / contacts / glossaire / liens / mentions légales